skip to Main Content
Photographe portraits et reportages pour les entreprises en Auvergne Rhône-Alpes : 06 08 68 89 89

Vidéo drone immobilière du chalet au Grand Bornand :

A propos de ce projet

Reportage immobilier vidéo drone

J’ai proposé mes services dans le secteur du Grand Bornand pour réaliser un reportage immobilier vidéo drone. Après avoir vu une annonce sponsorisée sur Facebook, je me suis permis de contacter un agent immobilier. Celui-ci semblait prendre sa communication avec beaucoup de sérieux, ce qui m’a incité à lui proposer mes services de photographe. Nous nous sommes assez rapidement entendu, car il venait de rentrer un bien de prestige en exclusivité. Pour valoriser celui-ci sur le marché haut de gamme, il lui paraissait nécessaire de faire appel à un professionnel de l’image. Lorsque je lui ai parlé de photo, de vidéo, et de drone, celui-ci a compris que j’étais un interlocuteur polyvalent et force de proposition.

Quelques semaines plus tard, nous étions ensemble, sur place, pour une après-midi de shooting. La difficulté principale consistait à photographier ce bien d’exception alors que celui-ci était occupé par ses propriétaires. J’avais donc pris soin de demander à voir des photos à l’avance. Ceci afin d’indiquer à ces derniers comment préparer les lieux. Il s’agissait évidemment de dépersonnaliser au maximum le logement, afin que les acheteurs potentiels puissent s’y projeter. Même si tout le monde connaît cette problématique, il n’est pas toujours évident d’y apporter une réponse efficace. C’est pourtant une clé essentielle pour un shooting immobilier réussi, et cela tient parfois à de tous petits détails.

Chalet au Grand Bornand

C’est toujours un plaisir pour moi de photographier des chalets, tant ce type d’habitation fait rêver les amoureux de montagne. Celui que j’ai eu le plaisir de photographier et de filmer cette fois-ci était situé un peu à l’écart du village du Grand Bornand. En montant vers Le Chinaillon, la route effectue de grands lacets, entre lesquels plusieurs chalets ont été construits plus ou moins récemment. Celui que je venais shooter dispose d’une allée goudronnée semi privative qui lui offre un accès calme et privilégié. Parmi les autres chalets situés dans le secteur, il était d’une construction remarquable. Grâce à ses pannes de charpente en tronc d’arbres entiers, choisis et coupés par les propriétaires lors de sa construction il y a quinze ans. La décoration m’a beaucoup plu également. C’est un point crucial, dont j’ai fait une de mes spécialités, mais sur lequel il est délicat d’intervenir. Par chance, le chalet était décoré avec goût. Enfin, la lumière du soir, inondant les terrasses et traversant toutes les pièces de vie du premier étage, fut une vraie bénédiction.

Pour cette vidéo drone immobilière, il m’a fallu faire des choix. En effet, le chalet dispose d’un appartement en rez-de-chaussée, mais celui-ci n’a pas été photographié. Il ne sert à rien de vouloir tout montrer. En effet, nous avions défini les éléments les plus importants, capables de créer le coup de cœur chez un acheteur. A savoir les extérieurs, d’abord : la situation du chalet, entouré de nature, tout en restant accessible par la route. Mais aussi ses terrasses, ses balcons, ses espaces verts, et sa superbe architecture. Pour l’intérieur, il fallait surtout montrer les pièces de vie : une magnifique cuisine ainsi qu’un salon cathédrale surplombé d’une mezzanine. Enfin, la grande chambre principale et sa salle de bain terminaient la visite.

Photographe et vidéaste pour le secteur immobilier dans les Alpes

Mon expérience de photographe dans le secteur de l’immobilier de montagne m’incite à me tourner vers la vidéo, pour proposer une offre plus complète. C’est ce que j’avais pu faire peu de temps auparavant sur le marché immobilier d’Annecy. En effet, les photos ne suffisent plus à faire rêver les acheteurs aujourd’hui. Une vidéo apporte une touche dynamique et cinématographique à laquelle nous sommes de plus en plus habitués. Les agents immobiliers sont friands de ce format, pour leurs réseaux sociaux notamment. Les vidéos reçoivent en effet plus d’attention que les photos et retiennent les visiteurs plus longtemps sur leurs écrans. C’est donc une opportunité nouvelle pour les photographes de diversifier et enrichir leurs services.

Pour préparer cette vidéo immobilière, je me suis inspiré des tendances actuelles. J’ai pu déceler en particulier deux approches stylistiques. D’abord les vidéos contemplatives, avec très peu de mouvement. Autre école : les vidéos qui cheminent entre les pièces à la manière d’un plan séquence. C’est surtout cette deuxième option que j’ai retenue, pour un rendu ludique et rythmé. L’utilisation d’un stabilisateur m’a aidé pour réaliser ces plans très dynamiques. Le but étant de tenir le spectateur en haleine jusqu’au bout de la vidéo, la durée totale dépassant les deux minutes.

Enfin, ingrédient indispensable sur le marché de la vidéo immobilière : les plans en drone, qui ouvrent et clôturent le montage. Ces images permettent de montrer l’omniprésente de la montagne autour du chalet. Celui-ci est en effet situé dans un endroit privilégié et donc très prisé. A savoir, d’abord, dans un écrin de nature, et de grands espaces. Tout en restant accessible par la route, et à proximité immédiate d’une prestigieuse station de ski des Alpes.

Back To Top