skip to Main Content

Demande de devis photographe entreprises Rhônes Alpes

J'essaierai

de vous

répondre

sous

24h

...

Photographe entreprises Rhône Alpes : 06 08 68 89 89

A propos de ce projet

Photographe trail running Tarentaise

J’ai été contacté pour intervenir en tant que photographe trail running Tarentaise. A l’ocasion de la première édition d’une course nature. Organisée conjointement avec le club des sports de Valmorel, cet événement comptait parmi la saison d’animations de la CCVA. Férus de course à pieds, les deux organisateurs n’en étaient pas à leur coup d’essai puisque l’un d’entre eux est déjà à l’origine du Mad Trail, à Valmorel.

Suite à mon reportage, j’ai proposé à l’organisation de mettre à disposition des coureurs les photos sur une galerie en ligne. Outre le téléchargement, ces derniers pouvaient également commander un tirage à recevoir chez eux par la poste. Avant cela, nous avons intégré le logo de l’épreuve en bas de chaque photo. C’est pour l’organisateur, et pour son partenaire principal, EDF, une excellente manière de communiquer après l’événement. En effet, la plupart des participants se content généralement des photos numériques. L’avantage de celles-ci étant qu’elles circulent et s’échangent de manière soutenue sur les réseaux !

Si vous cherchez un photographe de trail capable de proposer ce genre de service, n’hésitez pas à me contacter.

EDF trail des Vallées d’Aigueblanche

Pour ce reportage photo course nature, j’ai été accompagné par un vidéaste, qui travaillait à l’office de tourisme de Doucy-Combelouvière. Ensemble, nous avons suivi les coureurs sur plusieurs endroits stratégiques et emblématiques de la vallée. En particulier les thermes de La Léchère, et leurs jardins fleuris. Egalement, un peu plus tôt sur le parcours, les cascades du Morel. Mais le premier sujet remarquable de l’événement, où le départ, l’arrivée, et les animations avaient lieu, était la centrale EDF de la coche.

La météo n’a pas rendu l’organisation très facile pour cette première édition. En effet, des trombes d’eau se sont abattues le matin, écourtant le parcours prévu pour les deux épreuves du kilomètre vertical. Celle qui devait atteindre le sommet de Crève Tête a ainsi du être annulée. Les coureurs sont donc tous arrivés à la Coche. Heureusement, l’après-midi s’est déroulé sous un grand soleil, et les coureurs ont pu effectuer les parcours prévus. Notamment pour celles et ceux qui combinaient un KV le matin, et un trail l’après-midi.

Fort du succès de cette première édition, les organisateurs sont confiants pour reconduire l’événement en 2020, avec le soutient de leur partenaire principal, EDF.

Industrie hydroélectrique, un atout pour les Alpes

La première édition de l’EDF trail des Vallées d’Aigueblanche était prévue dans le cadre de l’inauguration de la centrale hydroélectrique de la Coche. Fonctionnant sur le principe du pompage-turbinage, celle-ci est capable de pomper l’eau d’un barrage situé dans la vallée, pour la stocker dans une réserve située à 1400 mètres d’altitude. La réserve de la coche est donc reliée à la centrale par une conduite forcée de 3 km de longueur pour presque 1000 mètres de chute. Débutés en 2016, les travaux d’agrandissements inaugurés en 2019 avaient pour but l’ajout d’une turbine Pelton de 240 MW. D’un diamètre de 3.6m et d’un poids de 15 tonnes, c’est le plus gros équipement de ce type en France.

Ce n’est pas la première fois qu’un reportage photo me permettait de mieux connaître l’industrie hydroélectrique. Ainsi, quelques mois plus tôt, j’avais eu l’occasion de découvrir le SRH d’Albertville. En tant qu’énergie durable, l’hydroélectricité est un atout pour les Alpes. C’est pourquoi la filière est très active et communique beaucoup à travers des événements de ce type.

Back To Top